Le déroulement d'une consultation en ostéopathie

Une consultation dure entre 45 minutes et 1 heure et se divise en 4 temps :

 

1

La consultation débute par un ensemble de questions, l'ostéopathe recueille les informations permettant de retracer vos antécédents médicaux et l'historique de votre motif de consultation, de votre douleur actuelle.

 

Cette étape de la consultation comprend également l'étude des résultats des différentes explorations déjà faites (radiographies, bilans sanguins, bilans médicaux...) et des traitements déjà effectués ou en cours (chirurgie, kinésithérapie, médicaments...).

 

Ce temps est essentiel afin de comprendre chaque patient et d'adapter à chacun une prise en charge efficace et en toute sécurité. C'est la première étape pour aboutir à un diagnostic.

2

Puis vient l’examen physique, pour cela il est conseillé de se mettre en sous-vêtements mais, si vous êtes gêné ou frileux, le traitement pourra être réalisé avec vos vêtements. Dans ce cas, prévoyez des vêtements souples et proches du corps (un boxer ou un leggins pour le bas et une brassière ou un débardeur pour le haut).

 

Après une rapide observation de votre posture, l'ostéopathe examine la zone douloureuse ainsi que l’ensemble du corps afin de pouvoir comprendre au mieux la cause de vos douleurs.

 

Des tests médicaux d'exclusion sont parfois nécessaires lorsque le motif de consultation sort du champ de compétence de l'ostéopathie. Un avis médical et un examen complémentaire sont parfois indispensables.

3

Le traitement consiste en un ensemble de techniques non invasives, douces, et adaptées au diagnostic posé et au patient. L’ostéopathe utilise des techniques ostéo-articulaires mais aussi crâniennes et viscérales.

 

Toute la mise en place de la technique permettra de faire en sorte qu'elle soit la moins douloureuse possible et la mieux acceptée par le corps.

4

Les conseils : ils font partie intégrante du traitement. Ils permettent au patient de comprendre l'origine de sa douleur, de s'investir dans le processus de guérison et d'éviter ainsi la récidive du même épisode douloureux. Il peut s'agir de quelques conseils pratiques simples de posture, d'étirements, de respiration, etc... que le patient pourra effectuer quotidiennement, lui permettant de prévenir ou d'agir sur la douleur.

 

L'ostéopathe peut être amené à proposer de consulter un autre professionnel de santé parallèlement à son traitement s'il estime que cela peut apporter un bénéfice supplémentaire à son patient.

Après la consultation

Suite à notre intervention, le corps du patient va devoir fournir deux fois plus d’énergie pour à la fois « intégrer » le traitement mis en place mais aussi «combattre» l’inflammation engendrée par le blocage ainsi que le phénomène douloureux qui en a résulté. Il n’est donc pas rare qu’à la suite de notre travail, une fatigue, des courbatures voir frissons apparaissent. Ces effets secondaires ne doivent pas vous inquiéter, cela fait partie intégrante du traitement.

 

Le corps doit alors faire son travail de régulation et, de ce fait, les résultats d’une séance se constatent après quelques jours ou quelques semaines selon la capacité de votre organisme à accepter ces modifications. Il est fortement conseillé de suspendre toutes activités physiques et sportives et de privilégier le repos pendant 48 heures après une séance d’ostéopathie. Plus l’organisme sera soumis au quotidien à des facteurs perturbant son bon fonctionnement (stress, surmenage, mauvaise alimentation, manque d’activité sportive régulière) plus ce dernier mettra du temps à retrouver son équilibre après le traitement ostéopathique.

 

10 à 15 jours après la séance, le corps a normalement intégré toutes les corrections :
Si l’amélioration n’est que passagère voire incomplète, il est conseillé de revoir son ostéopathe.